Association Aristide Cavaille-Coll : 5 rue Roquépine, 78008 Paris.

Le site de l’Association Aristide Cavaillé-Coll vous souhaite la bienvenue

Fondée à Paris en 1975, l’association a pour but d’obtenir le respect et une meilleure connaissance des orgues d’Aristide Cavaillé-Coll, de ses contemporains et successeurs. Suivant la demande elle organise des concerts, visites d’instruments, conférences, journées d’études et réflexions sur des projets de restauration, colloques, etc. toutes sortes de manifestations qui vous permettent de mieux faire connaître et apprécier l’œuvre du plus grand facteur d’orgues du XIXème siècle.

Depuis sa création l’association publie régulièrement une revue, La Flûte Harmonique, qui est le reflet de toutes ces activités. Vous pourrez en consulter plusieurs extraits dans ce site (pages en cours de réalisation). Vous y trouverez également toutes sortes de renseignements sur la carrière d’Aristide Cavaillé-Coll, mais aussi sur celles de ses contemporains (Merklin, Abbey, Puget, Debierre, Wenner, etc…) grâce à la Bibliographie, la Discographie, la Chronologie, les Vidéos et listes d’instruments que nous vous proposerons au fur et à mesure du développement de ce site.

Nous pourrons également nous enrichir mutuellement en nous proposant votre partenariat par une adhésion individuelle ou collective si vous représentez une association. Nous vous aiderons à mieux faire connaître vos activités et en faire profiter automatiquement nos adhérents répartis en majorité en France mais également dans plusieurs pays d’Europe, U.S.A. et Japon.

François MénissierPrésident.

Actualité   Après avoir mis en ligne récemment nos deux premières vidéos pédagogiques destinées à toute personne intéressée par l’orgue Cavaillé-Coll, ses principes fondamentaux et certains aspects de leur utilisation pratique, nous sommes heureux de faire connaître une vidéo de présentation, également toute récente, du magnifique grand-orgue St-Nicolas de Gand en Belgique. Achevé par Cavaillé-Coll en 1856, cet instrument de 40 jeux a été muet, voire quasi inaccessible depuis le début des années 1960 en raison de problèmes structurels majeurs survenus dans l’église et désormais résolus. Il est considéré comme l’un des plus authentiques de tous les Cavaillé-Coll majeurs du monde, puisqu’intouché depuis six décennies, passant ainsi entièrement entre les mailles du filet néo-classique !

Cet exposé d’environ six minutes est conçu sur un registre ludique pleinement assumé, à l’instar de «C’est pas sorcier» par exemple, étant ainsi d’une grande efficacité communicative. La pétillante présentation en néerlandais est assurée par le président de l’association gantoise créée pour promouvoir les concerts d’orgue dans cette église (utilisant en l’occurrence l’orgue de chœur qu’on entend d’ailleurs au début) ; cette association œuvre en faveur d’une restauration scrupuleuse de l’emblématique grand-orgue. Celui-ci d’ailleurs a fait l’objet, l’an passé, du numéro 100 de notre revue La Flûte Harmonique, en collaboration avec le titulaire Paul De Maeyer soutenu par l’association locale. Il existe de cette vidéo deux versions, l’une avec sous-titres en français et l’autre avec sous-titres en anglais. Régalez-vous avec ce mini-documentary alerte et souriant à la portée de tous !
Saint-Dizier, Notre-Dame, 1862/1869 (Association Aristide Cavaillé-Coll)
Saint-Dizier, Notre-Dame, 1862/1869