Association Aristide Cavaille-Coll : 5 rue Roquépine, 78008 Paris.

Le site de l’Association Aristide Cavaillé-Coll vous souhaite la bienvenue

Fondée à Paris en 1975, l’association a pour but d’obtenir le respect et une meilleure connaissance des orgues d’Aristide Cavaillé-Coll, de ses contemporains et successeurs. Suivant la demande elle organise des concerts, visites d’instruments, conférences, journées d’études et réflexions sur des projets de restauration, colloques, etc. toutes sortes de manifestations qui vous permettent de mieux faire connaître et apprécier l’œuvre du plus grand facteur d’orgues du XIXème siècle.

Depuis sa création l’association publie régulièrement une revue, La Flûte Harmonique, qui est le reflet de toutes ces activités. Vous pourrez en consulter plusieurs extraits dans ce site (pages en cours de réalisation). Vous y trouverez également toutes sortes de renseignements sur la carrière d’Aristide Cavaillé-Coll, mais aussi sur celles de ses contemporains (Merklin, Abbey, Puget, Debierre, Wenner, etc…) grâce à la Bibliographie, la Discographie, la Chronologie, les Vidéos et listes d’instruments que nous vous proposerons au fur et à mesure du développement de ce site.

Nous pourrons également nous enrichir mutuellement en nous proposant votre partenariat par une adhésion individuelle ou collective si vous représentez une association. Nous vous aiderons à mieux faire connaître vos activités et en faire profiter automatiquement nos adhérents répartis en majorité en France mais également dans plusieurs pays d’Europe, U.S.A. et Japon.

François MenissierPrésident.

La Flûte Harmonique n° 99 : Parr Hall, Warrington (GB)

Le numéro 99 de La Flûte Harmonique est entièrement consacré à l’orgue, qu’on peut qualifier de quasi légendaire, commandé à Aristide Cavaillé-Coll à la fin du Second Empire par un mécène anglais, John Turner Hopwood. Après avoir figuré dans une désormais célèbre gravure de L’Illustration montrant une audition dans les ateliers en 1870, il a été monté dans la propriété de ce riche industriel à Bracewell, avant d’être déplacé dans un autre manoir du même mélomane, Ketton Hall, pour aboutir enfin au milieu des années 1920 dans la salle Parr de Warrington, à mi-chemin entre Leeds et Manchester. Il s’y trouve toujours, constituant – malgré l’électrification et l’ajout de quelques jeux –le plus important témoin survivant de l’art de Cavaillé-Coll en Angleterre. Cependant, son avenir est, ne serait-ce que par les évolutions sociales et culturelles, incertain…

L’éminent organologue Gerald Sumner conduit le lecteur à travers les péripéties historiques et techniques de cet orgue, à travers les divers personnages qui ont contribué à sa création et à son devenir. Le texte original est en anglais ; afin de faciliter aux lecteurs anglophones l’accès à ce fascinant récit et – qui sait ? – de susciter peut-être des initiatives de soutien, ce numéro paraît en édition bilingue. Une belle occasion de se familiariser avec l’un de ces « chefs-d’œuvre oubliés » de Cavaillé-Coll que recèle encore le monde !

Nouveau site des amis de l’orgue de la Cathédrale de Nancy

Ce site est consacré à l’un des plus prestigieux orgues de cathédrale de Cavaillé-Coll et offre historique, images, compositions successives et documents sonores. http://www.orgues-cathedrale-nancy.fr/

Cartouche du début des années 1900 (Association Aristide Cavaillé-Coll)
Cartouche du début des années 1900